YANEK "JEAN" WALCZAK (1922 - 1989), MINEUR DANS LE PAS-DE-CALAIS,

BOXEUR... UN PEU PARTOUT ET CAFETIER-RESTAURATEUR À VAUGIRARD

(Philippe Virat /bulletin n°35)

 

Le 11 décembre 1922 voit le jour à Hersin-Coupigny (Pas-de-Calais) le petit Yanek Walczak, fils d’immigrés polonais arrivés en France au début des années 20. Le jeune garçon devient, comme la plupart de ceux de son âge, galibot dans une fosse de Noeux-les-Mines. Dans le club de boxe de cette ville, Yanek (Jean) se fait remarquer dès l’âge de 16 ans par ses belles qualités pugilistiques. Il devient successivement champion local puis régional et enfin champion de France amateur catégorie « poids légers ». Sa carrière est lancée : jusqu’en 1951, il rencontrera les plus grands, comme Sugar Ray Robinson et Marcel Cerdan. Il raccroche les gants après son dernier combat (perdu) du 16 juin 1951 contre Sugar Ray Robinson, à seulement 29 ans.

Commence alors pour lui une nouvelle carrière : il ouvre à Vaugirard, au 75 rue Brancion, devant le marché aux chevaux, un café-restaurant dénommé « Aux sportifs réunis – chez Walczak », qui devient vite célèbre chez de nombreuses personnalités sportives ou artisitiques, et en particulier Georges Brassens qui, en voisin, a l’habitude de venir boire ici une petit noir au comptoir.

Jean Walczak meurt en 1989, mais le restaurant existe toujours, tenu par un des fils du boxeur disparu. Des soirées musicales régulières, animées par le groupe les "Brascoeurs", entretiennent l’ "esprit Brassens", au milieu des murs chargés d’une collection de souvenirs, essentiellement photographiques, qui rappellent la grande époque du lieu