LES VILLAGES SUISSES... AVANT LE VILLAGE SUISSE (2ème partie)

Alain DELBARRE / Bulletin n° 54

Le marché du Village suisse remonte au début des années vingt quand de petits commerces ont commencé à s’installer autour de la Grande roue. Auparavant, l’espace était utilisé pour stocker du matériel militaire. La première guerre mondiale venait de s’achever abandonnant derrière elle une myriade d’équipements inutilisés que les Alliés préféraient vendre sur place plutôt que de les rapatrier. Des véhicules, de l’outillage, des éléments de construction étaient donc proposés aux enchères sur tout le territoire. C’est ainsi qu’un dépôt de l’Armée britannique avait élu domicile au 78 de l’avenue de Suffren en janvier 1920. Sur une photographie prise à l’époque on peut voir une enfilade de camions alignés devant des hangars, le terrain paraissant avoir été goudronné et viabilisé. C’est probablement aussi à ce moment que les propriétaires des parcelles avaient décidé de s’associer pour rentabiliser l’emplacement.

 

Les allées désertes de la Cité vestimentaire en 1943 (coll. Paris en images)