Marie Vassilieff, peintre et décoratrice (1884 - 1957), figure de proue de Montparnasse

(Dimitri Vicheney & Cyrille Makhroff /Bulletin n° 32)


 


 

 

 

Au 21 avenue du Maine à Paris (XVème arrondissement) se trouve une allée verdoyante d'une cinquantaine de mètres de long, bordée d'ateliers d'artistes et d'artisans. C'est dans un de ces ateliers qu'est établi le Musée du Montparnasse et c'est là qu'il y avait l'atelier de l'artiste-peintre et décoratrice Marie Vassilieff (née en Russie en 1884), entre 1912 et 1921. Attirée d'abord par le cubisme, cette artiste évoluera ensuite vers un art plus figuratif tout en restant attachée à l'Ecole de Paris. En 1915, elle ouvrit dans son atelier une cantine qui deviendra célèbre, pour les artistes nécessiteux et pour les militaires en permission durant la guerre. Après 1924, elle résida et travailla dans d'autres lieux, notamment à Cagnes-sur-Mer entre 1938 et 1946. L'une de ses oeuvres les plus connues est un vaste panneau qui fut apposé à la gare Montparnasse en 1937, intitulé "l'Eté - l'Etat" et symbolisant les congés payés sur les plages bretonnes. Marie Vassilieff prit sa retraite à la Maison des artistes de Nogent-sur-Marne en 1953, où elle s'éteignit en 1957. Après sa mort, c'est le collectionneur Claude Bernès qui est devenu le meilleur connaisseur et propagateur de l'oeuvre de Marie Vassilieff, en l'honneur de laquelle la Mairie de Paris, suivant en cela une proposition formulée par la Mairie du XVème arrondissement, a donné à cette petite voie du 21 avenue du Maine le nom de "Villa Marie-Vassilieff".

Marie Vassilieff vers 1920