1914 : TAXIS, AUTOBUS... ET VACHE QUI RIT

(Hugues Dewynter/Bulletin n° 40)



Qui ne garde en mémoire le rôle important des taxis parisiens lors de la défense de la capitale? Souvenez-vous : dès septembre 1914, le Gouvernement prévoit la réquisition des taxis pour évacuer de Paris certaines  archives, en fait ce furent trois mille « pioupious » qui prirent le taxi. pour aller combattre sur la Marne. Beaucoup moins connu, et à la même époque, est l'utilisation inattendue de certains bus parisiens pour le transport de viande à destination du front. En août 1914 furent créées soixante trois sections de RVF (ravitaillement en viande fraîche). Lorsqu'il fut décidé d'attribuer un emblème humoristique à ce nouveau corps, ce fut Benjamin Rabier, notre compatriote, qui en fut chargé !