NAISSANCE DANS LE XVème D'UNE MULTINATIONALE, LA THOMSON

(M. PÉRIN/Bulletin n° 4)
 

En 1890, la société l'Éclairage électrique, fonsée en 1877, s'installe 250 rue Lecourbe, tandis que, deux ans plus tard, en 1892, une société de matériel téléphonique, Postel-Vinay, développe la téléphonie dans ses ateliers du 219 rue de Vaugirard, puis 25 rue du Hameau. En 1893, un accord entre deux autres sociétés, la Compagnie pour la fabrication des compteurs et une société américaine, la Thomson Houston electric corporation, aboutit à la création de la Compagnie française pour l'exploitation des procédés Thomson-Houston (CFTH). Quelques années plus tard, seule subsistera la compagnie française, sous le nom de Thomson-Houston, plus familièrement "la Thomson". Cette dernière absorbera successivement Postel-Vinay (1904), puis L'Éclairage électrique (1918). Les différentes usines étaient réparties sur plusieurs sites de notre arrondissement : rues Lecourbe/Leblanc/Vasco de Gama, rue de Vouillé, rue des Favorites, rue du Hameau, rue et boulevard de Vaugirard. En 1928 est créée Alsthom, fusion de Thomson et de la Société alsacienne de constructions mécaniques. Après de très nombreuses modifications et restructurations, il ne reste plus rien de cette immense entreprise de notre arrondissement. Actuellement, le groupe Thomson comprend Thomson CFF, Thomson consumer electronics et Thomson Brandt armement, tandis qu'Alsthom conserve ses activités au sein d'Alcatel et d'Alsthom GEC (Thales).