LE SPLENDID CINÉMA - KINOPANORAMA

Sylvie Descaves/Bulletin n° 35

 

Tout le monde connaît « La Marguerite », symbole de la société française de production, de distribution et d’exploitation cinématographique « Gaumont », un peu moins son origine : c’était le prénom de la mère de Léon Gaumont fondateur de la Société.



 

 

 

 

 

 

Parmi les fleurons du XVème, le regretté « Kinopanorama » dont l’histoire commence au début du XXe siècle, avec le Splendid-Cinéma-Palace conçu par l’architecte Eugène Vergnes, dont la salle et le fumoir (photo ci-dessous) aux décors polychromes étaient somptueux.
C’est en 1959 qu’un amateur de cinéma d’avant-garde, Jean Pierre Mauclaire découvre et importe un procédé soviétique de projection sur triple grand écran : le Kinopanorama est né pour le plus grand plaisir des cinéphiles. Il disparaîtra en 2002. 

Le "Splendid Cinéma" : le fumoir