UNE PAGE DE LA RESISTANCE : LES RESAUX SOE

(Dimitri VICHENEY/Bulletin n°18)

38 avenue de Suffren, une plaque apposée sur la facade de l'immeuble commémore l'action de trois résistantes qui y vécurent : Marie-louise Monnet, et les deux soeurs Tambour, Germaine et Madeleine. Avec leur voisin Jacques Bureau (44 avenue de Suffren), elles appartenaient au réseau de Résistance SOE (Special Operation Executive). Arrêtées en 1943, les efforts pour les liberer contre une rançon à un officier allemand furent vains. Les trois femmes furent déportées en Allemagne, au camp de Ravensbrück où elles périrent, gazées, en 1945 .