LES SAPEURS-POMPIERS DANS LE XVème ARRONDISSEMENT  
Michel WILLARD /Bulletin n° 59

Après le rattachement d’un certain nombre de communes à Paris, un décret impérial du 18 janvier 1860 déclara d’utilité publique la création de trois nouvelles casernes de sapeurs-pompiers. La première à Passy, la deuxième à Grenelle dans l’ancien château Violet et la troisième à Belleville. La préfecture de la Seine annonce que le domaine a été acquis par la ville de Paris après un jugement du tribunal civil de la Seine le 18 février 1860. La 4ème compagnie du régiment des sapeurs-pompiers de Paris s’installe dans la maison les mois suivants avec un effectif réduit. Les intérieurs de la maison aménagée en caserne n’ont gardé que quelques plafonds, corniches et colonnes datant de l’époque de la construction en 1824. À cette époque, la superficie de la propriété Violet était d’environ 13.000 mètres carrés dont 8.900 mètres pour le parc. Cette caserne était considérée comme la plus confortable de Paris avec la maison remaniée, un grand parc planté de grands arbres, un jardin fruitier et un jardin potager. Un gymnase fut installé dans la nouvelle caserne dès le mois de mars 1861.

Capture d’écran 2022-09-09 à 11.39.22.png

Le théâtre de la caserne de Grenelle,

dit "théâtre Violet", vers 1905

Capture d’écran 2022-09-09 à 11.40.41.png

Durant la crue de 1910, transport des malades de l’hôpital Boucicaut

par les pompiers de Grenelle