ALPHONSE OSBERT (1857 - 1939) ET LE SYMBOLISME

(Simone Laforge/bulletin n° 5) 

Alphonse Osbert est l'un des maîtres incontestés du mouvement symboliste. D'origine normande, sa rencontre - en 1886 ou 1887 - avec Puvis de Chavannes dont il fut l'élève, influenca définitivement son oeuvre. Il s'installa en 1880 dans le XVème arrondissement, au n° 9 de la rue Alain Chartier, où il vécut jusqu'à sa mort en 1939. Son oeuvre, travaux de chevalet ou décorations murales, fait ressortir "une nature paisible, idéale, que l'on ne peut situer précisément, qui dégage une douce harmonie entre l'eau, les arbres et les personnages sans âge et sans époque, des femmes le plus souvent, vêtues à l'antique, assises ou debout, rêvant et méditant dans le silence de l'aube ou du crépuscule". Le tableau Vision, exposé au musée d'Orsay est en une belle illustration. La fille du peintre, Yolande Osbert, décédée en 1990, rapporte dans ses souvenirs les heures charmantes passées dans l'atelier de la rue Alain Chartier, en compagnie des nombreux artistes amis de son père.
 

 

Alphonse Osbert dans son atelier de la rue Alain Chartier