LE FOYER PIERRE OLIVAINT

(Elisabeth Lemaire/Bulletin n° 23)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au XIXe siècle, de nombreuses oeuvres sociales ont pris naissance en France. En 1856, l' « Oeuvre de la convalescence » a débuté à Vaugirard, au 5 avenue Sainte-Eugénie. En 1859, dans ce même lieu, vint s'ajouter l' « Oeuvre de la première communion tardive », ou « Oeuvre de l'Enfant-Jésus », fondée par le père Pierre Olivaint et Joséphine Delmas.

Cent ans plus tard, en 1959, pour répondre à de nouveaux besoins, ces deux institutions ont été remplacées par l' « Association Pierre Olivaint », foyer de jeunes travailleuses.