L'ABBÉ GROULT

(Michel PÉRIN/Bulletin n° 14)

Nicolas Groult d'Arcy (1763-1843) s'était fait, sans vocation particulière, bénédictin à l'âge de 21 ans, et, excellent latiniste, venait d'être nommé professeur de lettres dans un collège d'Auxerre, lorsque la Révolution vint bouleverser sa vie.
Pour échapper aux persécutions, il s'enrôla dans l'Administration militaire et prit femme, ce pourquoi il dut, au début de l'Empire, se réconcilier avec l'Eglise. Devenu par la suite docteur en théologie, professeur de morale à la Sorbonne, il fut choisi comme directeur de la maison d'éducation de l'Association des "chevaliers de Saint-Louis". Et c'est pour y installer ses élèves qu'il acheta de ses deniers en 1820, à Vaugirard, une vaste propriété située entre rue Blomet et Grande rue, où se trouvait l'ancienne maison de campagne du petit séminaire de Saint-Sulpice (photo ci-contre).
Ayant démissionné quelques années plus tard, il se consacra désormais à la vie du village, entra au Conseil municipal de Vaugirard et au Conseil de fabrique. Il lotit une partie de sa propriété, créant une nouvelle rue dont il fit don à la commune à condition qu'elle porte son nom, et à sa mort, légua à la municipalité le terrain sur lequel allait être bâtie quelques années plus tard l'actuelle église Saint-Lambert.