LE SCULPTEUR EMILE GILIOLI (1911 - 1977)

(Bernadette BROT, ­ Monique ASTOIN & ­ Michel PÉRIN/bulletin n° 6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Émile Gilioli, diplômé de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, fut l'élève du sculpteur Jean Boucher et l'ami de Brancusi qui influenca profondément son oeuvre (voir par exemple La Sphère). C'est en 1956 qu'il s'installe dans le haut-Vaugirard, au n° 6 de la rue Gager-Gabillot, où son atelier de trouve toujours. Il est alors considéré comme l'un des plus importants représentants de la sculpture abstraite de cette époque (« abstraction lyrique »). L'ensemble de son oeuvre est disséminée dans plus de 30 musées du monde et comporte 450 sculptures et une trentaine d'oeuvres ou de monuments intégrés dans une architecture. Parmi ses autres oeuvres, on peut noter des tapisseries, des vitraux, des mosaïques, des bijoux, des vêtements, ainsi que des peintures (huiles et gouaches). L'un de ses oeuvres les plus connues est sans conteste le Monument national de la Résistance au plateau des Glières (Haute-Savoie), inauguré par André malraux en 1973.

La Sphère, sculpture en bronze poli sur socle en plâtre (1947) conservée au Centre Pompidou