LOUIS GAUDREAU (1798 – 1872), HISTORIEN DE VAUGIRARD,

FONDATEUR D’UNE TRADITION "LOCALISTE"

(Alejandro SEGURA/n° 52)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J'ai pensé faire une chose bonne et utile en me livrant à cette monographie ; car si l'on faisait pour d'autres lieux ce que j'ai entrepris pour Vaugirard, nous aurions une histoire entière de notre patrie, dont la vérité serait incontestable. Que dans chaque bourg, chaque village, il se trouve une plume qui se consacre au récit des faits, des curiosités, des ressources qui s'y rattachent, bientôt de ces lambeaux divers, un historien savant et judicieux composera le tout le plus complet et le plus véridique que l'on puisse imaginer. Cette idée n'est pas nouvelle ; elle était le vœu que formait l'érudit abbé Lebeuf, qui en a tracé le premier modèle. La réaliser, autant que possible, serait une œuvre patriotique : car aimer, servir le lieu que l'on habite, c'est le devoir d'un ami de la patrie. » Ainsi s'exprimait Louis Gaudreau dans son Histoire de Vaugirard ancien et moderne, Dentu, 1842).

L'abbé Louis Gaudreau, dessin de Mme Lafosse d'après un tableau conservé à l'église Saint-Lambert