PAUL FRIESE (1851 - 1917) 
un maître de l'architecture pour l'industrie électrique


Jacques COUVREUR/Bulletin n° 38


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'électrification de Paris anticipée par les expositions internationales de la fin du XIXe siècle s'est alors développée de façon spectaculaire. La production de courant et sa distribution nécessitaient la construction de bâtiments spécialisés. Paul Friese, dont la notoriété en architecture industrielle était déjà importante, fut chargé de les construire et en réalisa la presque totalité ; usines de production d'abord : rue des Dames, Bercy, Saint Denis (1850 - 1903), sous-stations de distribution pour le metro et les usagers (1891- 1912), bâtiments administratifs. Il a notamment construit dans le XVème arrondissement la sous-station 135 boulevard de Grenelle qui nous reste et une usine pour la Compagnie Parisinne d'Air Comprimé, rue Leblanc (détruite)  
Il a participé à la nouvelle  révolution industrielle en utilisant des structures métalliques, de grands  panneaux vitrés, la brique, des matériaux originaux.  Il a ainsi introduit une nouvelle typologie d'architecture caractérisée par sa fonctionnalité, le souci de l'esthétique, de la décoration, du prestige de l'entreprise. Un certain nombre de réalisations de Paul Friese sont inscrites à l'Inventaire du patrimoine.