HISTOIRE DE LA FOIRE DE PARIS, DU CARREAU DU TEMPLE À LA PORTE DE VERSAILLES

Philippe VIRAT / Bulletin n° 53

Le mot "foire" est apparu au XIIe siècle. Il signifie "marché", du bas latin feria (jour de fête, solennité). En latin classique, feriae sont les jours de repos, donc de fête ! En ancien français, foirer signifiait chômer. Les foires organisées dans notre pays ont donc des racines très anciennes. Si l'on en rencontre déjà dans l’Antiquité, on retrouve dès le Moyen-Âge les vestiges de la première grande foire connue, celle dite du Lendit, à Saint-Denis. À partir du XIIe siècle, les foires de Champagne sont des carrefours importants pour le développement du commerce européen. Puis de multiples foires se développeront au fil des siècles, jusqu'à l'année 1904 où sera créée la première grande foire moderne, celle de Paris, qui, depuis près d'un siècle, attire les foules vers le XVème arrondissement

La première Foire de Paris au Carreau du Temple, en 1904 (coll. part.)