Neuf mois de la vie d'Eugène (23 décembre 1914 - 26 septembre 1915)

(Pierre Virat/Bulletin n°23)

Ce document exceptionnel retrace les neuf derniers mois de la vie d'un jeune Grenellois tué à 20 ans sur le Front, le 26 septembre 1915 à la tête de sa compagnie, près du village de Souain, au nord de Châlons-sur-Marne. Ce texte a pu être établi à partir de l'importante correspondance envoyée par le jeune sous-lieutenant à ses parents, jusqu'à sa dernière lettre datée du 24 septembre, deux jours avant sa mort.