LE TRAGIQUE DESTIN DE PAUL DOUMER

(Dimitri VICHENEY/Bulletin n° 28)

 

C'est dans le cimetière de Vaugirard de la rue Lecourbe à Paris (XVème) que repose le Président de la République Paul Doumer (1857 - 1932) aux côtés de son épouse Blanche et de trois de ses fils, tués au combat pendant la guerre de 1914/18. Paul Doumer mourut le 7 mai 1932, à Paris, des suites des blessures mortelles causées par des coups de revolver tirés sur lui la veille par un émigré russe du nom de Paul Gorgouloff. Cet article décrit ce que fut la remarquable carrière politique de Paul Doumer, son destin tragique et sa mort brutale (quatre fils morts du fait de cette guerre, et une fille en 1917), ainsi que la personnalité trouble de l'assassin et les hypothèses avancées pour expliquer son acte. Après un procès de 3 jours en juillet 1932, Gourgouloff fut guillotiné en public le 14 septembre 1932, devant la prison de la Santé.