AU CIMETIERE DE VAUGIRARD, LE 27 JANVIER 1923,

LES OBSÈQUES DE MARIUS PLATEAU

Philippe VIRAT / Bulletin n° 55

 

 

Le 22 janvier 1923, une jeune anarchiste pénétrait dans l’un des bureaux du siège de la Ligue d’Action française et assassinait à coups de revolver l’homme qui se trouvait là, un certain Marius Plateau, qui n’était autre que le secrétaire général de la Ligue. Cet assassinat suscita un vif émoi dans les milieux royalistes et d’extrême-droite et les obsèques dudit Plateau furent grandioses. Marius Plateau fut inhumé au cimetière de Vaugirard en présence de plusieurs milliers de personnes. Le but de cet article n’est pas, bien entendu, de prendre parti, mais de témoigner de l’originalité d’événements d’une importance que le cimetière de la rue Lecourbe n’avait jamais connue jusqu’alors, et ne connaîtra probablement jamais plus.