À LA RECHERCHE D’UN HÔPITAL-ÉCOLE RUE DESNOUETTES

François de BÉRU/Bulletin n° 40


 

Infirmière anglaise vivant à Bruxelles depuis 1907, Edith Cavell organise un réseau de Résistance lorsque la Belgique est occupée par les Allemands en 1914. Arrêtée, elle est exécutée dans la nuit du 11 au 12 octobre 1915. La célébrité de cette héroïne de la Grande Guerre est telle que, dès le 23 mai 1916, il est décidé de construire à Paris, au 62 rue Desnouettes, un hôpital-école portant son nom, destiné à former rapidement des infirmières professionnelles pour la durée de la guerre et pouvant accueillir cent lits. Son inauguration a lieu le 12 octobre 1916, en présence des autorités officielles des pays alliés.
Mais l’hôpital-école, qui fonctionna dans des bâtiments provisoires, ne survivra pas à la guerre. Et, à défaut de traces physiques de la présence éphémère de cet établissement, il nous reste des images, qui témoignent de son activité, courte mais intense, en cette période dramatique de notre histoire.

Le 12 octobre 2018, une plaque à la mémoire d'Edith Cavell a été dévoilée au 62 rue Desnouettes. Vous pourrez en lire le reportage ICI.