Roger CAILLOIS et les fantômes du XVème arrondissement

François de BÉRU/Bulletin n°37


 



 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les années 70, alors qu’il travaillait à l’Unesco, Roger Caillois avait l’habitude d’explorer notre arrondissement à l’heure méridienne, à la recherche d’immeubles sans épaisseur, de maisons fictives ou de constructions incongrues. Ainsi naquit son Petit Guide du XVème arrondissement à l’usage des fantômes. Rien  de touristique, d’historique ou d’anecdotique dans sa démarche, mais seulement le plaisir de laisser vagabonder son imagination poétique au hasard de ses rencontres avec des réalités singulières.