RAYMOND BURGARD - CHEVALIER DE LA RÉPUBLIQUE

(Gérard Poiron/bulletin n° 22)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dès l'été 1940, Raymond Burgard réagit contre l'envahisseur. Il couvre les murs des casernes allemandes d'inscriptions " L'ennemi est l'occupant ", " Vive de Gaulle ". Il est né à Troyes en 1892 de parents alsaciens qui ont émigré après 1871 pour que leurs enfants naissent Français. Agrégé de grammaire, poète, philosophe, humaniste, cet intellectuel fait partie, avant la guerre, du mouvement catholique de gauche " Jeune République ". Jusqu'à son arrestation en avril 1942 par les Allemands, il se dépense sans compter. Le 20 septembre 1940, il fonde avec quatre amis le groupe de Résistance Valmy ; ils rédigent des tracts et des papillons, en français et en allemand. Ils éditent également un des premiers journaux de la Résistance, tiré d'abord à 500 exemplaires avec une petite imprimerie d'enfant, puis jusqu'à 10.000 exemplaires dans une imprimerie clandestine. Le 11 mai 1941, une manifestation est organisée devant la statue de Jeanne d'Arc par le mouvement Valmy; Raymond Burgard est le premier à entonner la Marseillaise reprise par tous les manifestants.Il est jugé en Allemagne et décapité à la hache dans la prison de Cologne le 15 juin 1944. Son nom figure au Panthéon sur le Mémorial des écrivains morts à la guerre.