LE LYCÉE BUFFON, UN IMPORTANT HÔPITAL TEMPORAIRE PENDANT LA GRANDE GUERRE

Philippe VIRAT / Bulletin n° 56

3 août 1914, date funeste : l'Allemagne déclare la guerre à la France. C'est le début de la grande boucherie ; le premier Français mort pour son pays est même tué la veille de la déclaration de guerre. Il va vite falloir trouver une solution pour s'occuper des blessés qui, dès ce premier mois de guerre, arrivent très nombreux dans les ambulances provisoires établies à la hâte, et dans les hôpitaux de l'arrière. Mais ces derniers n'y suffisent pas, il va falloir créer de toutes pièces des hôpitaux complémentaires dans des établissement civils. C'est ainsi que le lycée Buffon, non loin des hôpitaux Necker et Boucicaut qui ne suffisent rapidement plus à la tâche, va être transformé en hôpital, dépendant de celui du Val-de-Grâce.

direction regionale du service de santé