IVAN BILIBINE, peintre de la vieille Russie, dix années à Vaugirard (1925 - 1935)

(Cyrille Makhroff & Dimitri Vicheney/bulletin n° 23)

 

n 1925, la "diaspora" russe du XVème arrondissement de Paris, déjà importante, a vu ses effectifs renforcés par l'arrivée de deux artistes immigrés particulièrement marquants : le peintre, décorateur de théâtre et historien d'art Ivan Bilibine, et sa femme Alexandra Chtchekana-Pototskaïa, peintre et céramiste d'art. Ils se sont installés au 23 boulevard Pasteur où ils habitèrent jusqu'en 1935, avant de revenir définitivement dans leur pays natal. Avant son exil de Russie, Ivan Bilibine (né en 1876 près de Saint-Pétersbourg) s'y était fait connaître comme spécialiste de l'art folklorique ancien de la Russie du nord. Il s'en est beaucoup inspiré pour concevoir les décors et costumes de différentes représentations théâtrales (Boris Godounov, le Tsar Saltan, Le Prince Igor, l'Oiseau de feu...) et pour illustrer des contes populaires russes. Il est décédé en 1942 (mort de faim) pendant le siège de Léningrad (ex-Saint-Pétersbourg à l'époque). Sa femme a continué ses activités artistiques jusqu'à son décès en 1967 dans cette même ville. Un musée consacré à ces deux artistes a été ouvert dans la forteresse de la ville d'Ivangorod, située à l'ouest de Saint-Pétersbourg.

Illustration pour "La plume de Finist-Fier Faucon"