SAMUEL BECKETT (1906-1969), LE CLANDESTIN DE LA RUE DES FAVORITES 

(Gérard POIRON/bulletin n° 20)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samuel BECKETT est né le 13 avril 1906 à Dublin. Il étudie le français au Trinity College de la capitale irlandaise où il se lie d'amitié avec un jeune assistant français, Alfred PERON, qui l'incite à venir à Paris.
En 1938, il s'installe au 6 rue des Favorites, dans le XVème arrondissement. Juin 1940, c'est l'exode, il fuit vers le sud avec sa femme Suzanne. De retour à Paris, il subit les restrictions alimentaires comme la plupart des Parisiens. Alfred PERON le recrute alors pour son réseau de Résistance Gloria S.M.H.. Beckett a pour rôle de traduire et de concentrer les renseignements parvenant de toute la France, qui sont ensuite transmis en Angleterre. Après la guerre, il a une "frénésie d'écriture"; il écrit en français de nombreux romans et pièces, dont "En attendant Godot" qui marque le début d'une consécration internationale.
Il obtient le prix Nobel de littérature en 1969 et décède à Paris le 22 décembre 1989.