L'ANNEXION de 1860 

Naissance du XVème arrondissement

(Jacques Couvreur/Bulletin n° 25)


 

L'annexion de la « petite banlieue » avec la création du XVème arrondissement résultent d'une décision de Napoléon III ayant pris effet dans le cadre d'une loi, le 1er janvier 1860. La volonté de l'empereur de faire de Paris la plus enviable des capitales européennes n'est en fait que l'aboutissant d'un phénomène très complexe dont l'idée et la réalisation ont pris un siècle. On s'est efforcé ici de les analyser.
La situation du futur arrondissement apparaissait « incroyable ». Il était « embastillé » entre le mur des fermiers généraux au nord, le mur des fortifications de Thiers (1841) au sud, la Seine à l'ouest, et la ligne de chemin de fer de Versailles (1840) à l'est. L'idée de l'annexion existait depuis 1841. Elle semblait logique mais elle a subit maintes tribulations, rejetée par les habitants qui souhaitaient continuer d'échapper à l'octroi et aux taxes en vigueur dans la ville et par les parisiens qui redoutaient le contact avec une population de caractère cosmopolite. Les municipalités de Vaugirard et de Grenelle se sont opposées au projet jusqu'au dernier moment. Haussmann a été de maître d'oeuvre de l'opération mais c'est bien après lui, à la fin du siècle, que la véritable urbanisation de l'arrondissement a été menée à bien selon ses concepts.

Napoléon III remettant au baron Haussmann le décret d'annexion des communes limitrophes, le 16 février 1859 
(peinture par Adolphe Yvon - Photothèque des musées de la Ville de Paris)