HOMMAGE À JENNY ALPHA

(Collectif / Bulletin n° 43)

 

Jenny Alpha est décédée, centenaire, en 2010. Elle a vécu, de 1971 à sa mort, soit près de quarante ans, au 39 rue de l'Abbé Groult, comme le mentionne la plaque apposée sur l'immeuble, qui précise : "Jenny Alpha, comédienne et chanteuse, grande figure de la culture créole". Une place du XVème arrondissement porte son nom. Le bulletin de la Société historique du XVème lui rend hommage à travers le témoignage de trois personnes qui l'ont rencontrée, ou ont été proches d'elle.
On y découvre Jenny Alpha par de beaux portraits de chanteuse et comédienne, sans oublier la série des timbres de la Martinique gravés à son image.
On est amené à la suivre dans toutes les difficultés qu'elle a rencontrées au cours de sa longue vie : du fait de son origine, il lui fallut, en début de carrière, donner la préférence à sa vocation de chanteuse, et attendre la maturité pour triompher au théâtre.
Et un premier veuvage douloureux lui a permis de rencontrer heureusement la poésie grâce à son second mari.