ALEXANDRE ALEKHINE (1892 - 1946), CHAMPION DU MONDE DES ÉCHECS

(Dimitri VICHENEY/bulletin n° 43)

 


 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir quitté la Russie à la suite de la Révolution de 1917, le joueur d'échecs Alexandre Alekhine s'installa à Paris, où il vécut pendant longtemps, dans le XVème arrondissement. En 1927, il devint champion du monde des échecs après une partie mémorable de deux mois à Buenos-Aires, qu'il remporta contre le Cubain Capablanca. 
Le nouveau champion du monde le restera jusqu'à la fin de sa vie, sauf pendant une courte période allant de 1935 à 1937 où il perdit son titre face au Néerlandais Max Euwe.
Pendant la seconde guerre mondiale, il accepta de participer à des rencontres échiquéennes organisées par les autorités allemandes, notamment en Pologne et en Tchéquie occupées par elles. Alekhine expliqua son comportement par le fait qu'il voulait protéger ainsi sa femme Grace Norton, qui était juive américaine.
Néanmoins, il fut partiellement mis à l'écart après 1944 et mourut en 1946 dans des circonstances mystérieuses jamais élucidées, alors qu'il résidait dans un hôtel au Portugal. Il est inhumé au cimetère du Montparnasse.