L'AÉRONAUTIQUE ET LE XVème ARRONDISSEMENT

(Hugues DEWYNTER/Bulletin n° 28)

Que l'on soit un vieil habitant du XVème ou un touriste flânant à travers le quartier, on croit tout connaître de l'arrondissement. Pourtant, si le promeneur un peu attentif prend le temps de se laisser porter par le nom des rues, des squares, des restaurants et brasseries, des statues, stèles et monuments divers, il s'intéressera vite non seulement aux nombreux souvenirs liés à l'histoire de l'aéronautique, mais aussi aux activités de l'aviation contemporaine.
L'émotion est au coin de la rue : C'est d'abord le champ de manoeuvres (loué aux précurseurs : les hangars à dirigeables d'Adolphe Clément et d'Henri Deutsch de la Meurthe, "riche distillateur de pétrole" et mécène de l'aviation naissante), puis aéroparc à dirigeable, champ d'aviation de "drôles de machines", puis terrain d'essai, puis aérodrome militaire et enfin héliport.
Plus loin, demeure le restaurant le Dirigeable, de la rue La Quintinie, le bar des Aviateurs qui est à deux pas de la Brasserie de l'Héliport, elle-même jouxtant la Cité de l'air.
Le long de l'héliport d'Issy-Paris, est installé la DGAC (Direction générale de l'Aviation civile). Plusieurs boutiques (rue de la Convention et rue Mademoiselle) proposent des livres et des instruments scientifiques liés à l'aéronautique.
Les grands français de l'Air (civiles et militaires) sont aussi aux coins de nos rues :
* Les "merveilleux fous volants" (Adolphe Pégoud, Alberto Santos-Dumont, Henri Farman, Lucien Bossoutrot, les frères Léon et Robert Morane, les frères Gabriel et Charles Voisin) 
* Les militaires (le général Jean-Baptiste Éstienne, le général Victor Denain, le général Martial Valin, le commandant Edmond Marin-La-Meslée, le commandant René Mouchotte, le capitaine Jean Maridor, le lieutenant Robert Guillemard)
* Les ingénieurs, les administrateurs et hommes politiques (Marcel Bouilloux-Lafont, Raoul Dautry, Max Hymans)
Ce plaisir de la découverte, cette magie d'une rencontre avec le souvenir de grands noms de l'aviation est encore enrichi par plusieurs monuments visibles dans les espaces ouverts du XVème ; stèle à Marise Bastié, monuments à Henri Farman, aux frères Voisin, à Georges Guynemer.

L'exploit d'Henri Farmann sur le champ de manoeuvres d'Issy-les-Moulineaux