UN PORTAIL D'ÉGLISE FAMILIER AUX VILLAGEOIS DE VAUGIRARD AUX XIIe et XIIIe SIÈCLES

(Jacques COUVREUR/Bulletin n° 30)  


 

On remarque, le long du mur du bas-coté nord de l'église Saint-Etienne d'Issy-les-Moulineaux, un tympan de style roman remonté là et considéré comme ayant appartenu au portail de l'ancienne église, le sanctuaire où se rendaient les villageois de Vaugirard avant 1341, date l'accession de leur village en tant que paroisse avec un lieu de culte propre. Ce tympan, partiellement mutilé mais classé monument historique (1905) fait ici l'objet d'une description détaillée. Il représente une image habituelle de l'Apocalypse : le Christ en majesté entouré des "quatre vivants". Cette représentation, apparue dans les manuscrits espagnols du VIIIe siècle, a inspiré les sculpteurs romans. Partie de Moissac elle s'est ensuite répandue dans des sites plus septentrionaux, notamment à Saint-Denis, Chartres etc.  On peut estimer que le tympan d'Issy date d'environ 1150 et qu'il a été inspiré par Chartres. Il occupe une place très particulière en Ile-de-France puisqu'il est le seul exemple  de tympan sculpté représentant du Christ en majesté qui nous reste dans la région. Les plus proches sont ceux de Chartres et de Saint-Loup-de-Naud (Provins). Il n'est pas impossible que l'auteur de la sculpture se soit  inspiré du visage d'un modèle qu'il avait sous les yeux, un paysan local, pour représenter le Christ.